Présentation à l’I.R.C.E. : Fission Liquide et Éco-modernisme

L’Institut de Recherche et de Communication sur l’Europe (I.R.C.E.) est un organisme associatif indépendant de loi 1901 travaillant sur les dynamiques européennes, de nature apolitique, indépendante et généraliste.

Dans le cadre des dîners LUNAR SOCIETY de l’I.R.C.E. de la recherche et de l’innovation européenne, John Laurie a donné une présentation le 23 mai 2016 avec le titre « Fission Liquide et Eco-modernisme ».

IRCE 2016-05-23

Vous trouverez ci-dessous la présentation en format .pdf, ainsi que sa transcription en format Word.

pdf_logo word-logo

Cette présentation suggère qu’au 21ème siècle une nouvelle technologie de production d’énergie nucléaire émergera basée sur les combustibles liquides et leurs avantages intrinsèques de sûreté et de coût. Et que cette technologie sera accueillie à bras ouverts par des éco-modernistes, qui savent que la seule façon de progresser dans notre transition énergétique, de donner à chaque humain une qualité de vie décente et d’éviter la menace du réchauffement climatique est de développer une source d’énergie propre, massive et fiable qui est moins chère que le charbon.

Un parteneriat pour l'avenir

 

Advertisements

4 réflexions au sujet de « Présentation à l’I.R.C.E. : Fission Liquide et Éco-modernisme »

  1. Bonsoir,

    Il est évident que les sels fondus (thorium) répondent à votre problématique ! la question n’est pas de savoir si on va utiliser ces technos mais quand ?

    Cependant vous enterrez le charbon un peu vite car la gazéification du charbon avec recyclage du CO² va diviser par 2 son cout de production sans NOX ni particules et division en proportion égale du CO² émis !

    Ces technologies sont applicables au pétrole, à la biomasse et déchets carbonés

    Cordialement

    Jean-Louis GUIGNARD

    President

    WERIDIS sarl

    114 Bd Haussmann 75008 Paris France

    GSM : +33(0)614 344 413 Mail : jlguignard@dbmail.com

    J'aime

    • Bonjour,
      Merci pour votre commentaire. Il est évident qu’il y a beaucoup de manières d’utiliser le charbon qui sont plus intéressants que simplement le bruler pour faire de la chaleur. Mais les procédés de conversion chimique de charbon, pétrole, biomasse ou déchets ont tous besoin d’énergie. D’où viendra cette énergie? Nous devons trouver des solutions ultra-bas carbone si nous voulons arrêter le flux de carbone de la terre jusqu’à l’atmosphère. Et ces solutions doivent être compétitif sur le marché de l’énergie. Alors regardons à nouveau la fission nucléaire pour voir comment elle peut être produite moins chère !

      J'aime

  2. Ping : 2016, une année importante pour la fission liquide | Fission Liquide

  3. Ping : 2016, une année importante pour la fission liquide | Fission Liquide

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s