Démarrage en Chine

Le réacteur à sels fondus TMSR-LF1

« Votre plan de mise en service d’un réacteur expérimental à sels fondus […] est acceptable et est par la présente approuvé. »

C’est avec ces mots le 2 août 2022, que le ministère chinois de l’Écologie et de l’Environnement a autorisé le démarrage du réacteur TMSR-LF1 de 2 MWt sur le campus de Wuwei dans le province du Gansu.

Ce sera la première mise en service d’un réacteur à sels fondus depuis le réacteur expérimental MSRE au laboratoire national d’Oak Ridge aux États-Unis, qui a fonctionné avec succès entre 1965 et 1969.

Suite au lancement du programme de R&D TMSR par l’académie des sciences chinoise en janvier 2011, la construction de TMSR-LF1 a commencé en septembre 2018 et aurait été achevée en août 2021. Le prototype devait être achevé en 2024, mais les travaux ont été accélérés. Si ce prototype s’avère un succès, la Chine prévoit de construire un réacteur d’une capacité de 373 MWt d’ici 2030.

Image : SINAP, via World Nuclear News