Conférence SFEN

Le groupe régional Languedoc Roussillon – Vallée du Rhône de la Société Française d’Energie Nucléaire (SFEN) organise une Conférence sur les réacteurs au Thorium.

SFEN logo

Elle aura lieu le jeudi 26 septembre 2013, de 18h à 20h, Avenue du Tricastin à Valence

 

La conférence ThEC13 au CERN

Le Globe au CERN à Genève en Suisse sera le point de rencontre pour la conférence ThEC13, du 27 au 31 octobre 2013.

Globe CERN extérieurLa conférence sera organisée par le « international Thorium Energy Committee (iThEC)« , récemment créé à Genève, en partenariat avec iThEO.

L’objectif de ThEC13 est de passer en revue les technologies de l’énergie du thorium, du R&D jusqu’aux développements industriels. La conférence couvrira l’amont et l’aval du cycle de combustible au thorium, l’utilisation du thorium dans les réacteurs critiques ainsi que les systèmes sous-critiques avec accélérateur, avec un accent particulier sur les développements dans les accélérateurs et la destruction des déchets nucléaires.

Suite au succès des conférences précédentes ThEC10 (Royaume-Uni), ThEC11 (Etats-Unis) et ThEC12 (Chine), iThEC souhaite rassembler les acteurs régionaux dans le développement des systèmes de l’énergie du thorium, pour faire le point sur les activités et promouvoir la coopération.

L’enregistrement est ouvert entre le 12 février et le 27 septembre 2013.

CERN globe intérieur.pngTexte : traduit du site indico.cern.ch

 

Images : Wikipedia, CERN

Un grand débat national sur la transition à l’énergie du thorium ?

C’est la rentrée ! Le gouvernement français organise un grand débat national sur la transition énergétique, avec d’abord une conférence environnementale les 14 et 15 septembre qui arrêtera la méthode de ce débat.

rencontre avec les ong

Si vous lisez cet article, vous êtes peut-être une des personnes qui participera à cette conférence (partis politiques, ONGs, entreprises etc….). Alors prenez quelques minutes pour vous familiariser avec les avantages offerts par le thorium et les réacteurs à sels fondus en regardant cette vidéo.

  • Le thorium est abondant et pas cher. Il en existe assez pour satisfaire les besoins énergétiques de la planète pendant des millénaires.
  • Les réacteurs à sels fondus (RSF) seront moins chers à construire et à exploiter du fait de la simplicité relative de leur conception, comparés aux réacteurs actuels de génération 2 et 3. Les RSF peuvent également fournir une énergie moins chère que les combustibles fossiles.
  • Un RSF a un niveau de sécurité impressionnant. Le combustible est un liquide à pression atmosphérique, donc une fusion du coeur ou une perte de pression du liquide de refroidissement est impossible. Les sels de fluorure sont chimiquement stables et ne réagissent pas avec l’air ou l’eau.
  • 99% du combustible peut être converti en énergie, comparé aux réacteurs à eau légère actuels (0,5% à 0,7%).
  • Le fonctionnement avec un combustible liquide permet de séparer les produits de fission des transuraniens et de réinjecter ces derniers dans le réacteur pour produire  de l’énergie. Les déchets seront stabilisés après quelques centaines d’années, au lieu de 10,000 ans environ avec les déchets des réacteurs actuels.
  • L’opération à haute température permet de convertir 45 à 50% de l’énergie en électricité, au lieu de 33% pour les réacteurs à eau légère.
  • Différentes configurations de RSF sont possibles : petite ou grande échelle, surgénérateur ou « brûleur », à neutrons rapides ou thermiques, pour la production d’électricité ou de chaleur industrielle, avec combustible uranium, plutonium ou thorium (même si le thorium reste l’optimum).

Si on souhaite réduire la part du nucléaire dans la génération électrique à 50% en France, orientons le grand débat vers une transition à l’énergie du thorium, de sorte que ces 50% soient générés avec une forme d’énergie nucléaire renouvelable et durable.

Bonne rentrée à tous !

Conférence IThEO à Shanghai

iTheo logo

Une nouvelle importante : IThEO a annoncé que la conférence ThEC12 aura lieu à Shanghai fin octobre 2012.

Lieu: Shanghai Hope Hotel, Shanghai, Chine
Date: 29 Octobre – 1 Novembre 2012

Vous avez peut-être déjà vu l’annonce sur le site web IThEO, où on peut retrouver les détails, et s’inscrire pour cet événement majeur.

Andreas Norlin et le comité local ThEC12 ont travaillé fort pour sécuriser ce développement important, en partenariat avec le Shanghai Institute of Applied Physics (SINAP) – une institution supérieure de la Chinese Academy of Science (CAS).

Clairement, ceci représente un événement clé pour le débat sur l’énergie du thorium et un renforcement de l’intérêt croissant à travers le monde, à un moment critique quand la crise de l’énergie est au coeur de l’agenda politique mondial.